• Mon amour

    « Minuit, les ombres arrivent,

    La lumière devient froide,

    Glaçante, mais aveuglante,

    La gaieté se transforme,

    Doucement en un chuchotement,

    Puis plus un bruit,

    Le silence morbide s’installe,

    Suis je dans un cercueil ?

    Suis je mort ?

    Ne reverrais je jamais ton si doux visage ?

    Ma main ce perd dans les ténèbres pour te retrouver,

     

    Plus rien, je suis mort et je continue de t'aimer malgré tout mon amour. »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :